dans le marais, concept nature et découvertes.

Nature et découvertes s’est découvert un nouveau style, une nouvelle approche.

Décortiquons.

– L’architecture du lieu est superbe. Ancienne mairie, puis imprimerie, cette nouvelle adresse pour le distributeur se devait de rester dans le ton. La verrière, assez incroyable, a été conservée. Ensuite, moins de surprises et pas de fausses notes. Le concept vient vous chercher dans la rue avec une sculpture dès l’extérieur. Elle se prolonge dans l’entrée.

Sans vous en rendre compte, ça y est, vous êtes rentrés !

Ensuite, nous reconnaissons les codes de la marque : du bois, de l’acier, du brut, des odeurs, le fond sonore, etc.

– Le retail.

Premier élément qui paraît évident mais que peu de marques et enseignes prennent suffisamment en compte : l’adaptation du Point de vente à sa zone de chalandise. Dans le Marais, à Paris. Le magasin souhaite s’adresser à tous les clients potentiels en leur apportant des attentions :

  • des livres en anglais pour les touristes
  • la gamme « classique » pour les habitants du quartier
  • un « nature et découvertes » premium pour les autres parisiens

D’ailleurs, dans ce Point de vente, vous pouvez vous poser pour lire un livre dans un canapé ou même un hamac. Expérience client assez sympa pour ceux qui osent ! Par Un jour de pluie, ce peut être une bonne idée pour s’évader. Par un jour de grand froid, vous pouvez venir au bar à thés pour en goûter certains.

– Le merchandising

C’est là peut être que tout n’est pas optimisé. Qu’on soit clair. C’est plutôt réussi.

Mais on peut toujours mieux faire… Ce qui est bien pensé, ou qui n’a pas été oublié, c’est de créer un maximum de trafic vers le sous-sol. Les consommateurs ont toujours du mal à monter les étages et encore à les descendre. Donc, le fait de mettre la plupart des services et installer des gammes phares (enfant, alimentaire, etc.) au -1 va augmenter la fréquentation.

Ensuite, sur les implantations, je les trouve encore très classiques et moins fun que le reste.

N&D a mis l’accent sur le Libre-service mais dans ces cas-là la signalétique n’est pas toujours suffisante. Expérience vécue : après avoir su trouver quelques produits qui me plaisaient, il me fallait encore échanger avec un vendeur pour confirmer que je ne mettais pas trompé. De plus, aujourd’hui, des produits identiques sont facilement trouvables sur le net. En tant que client, j’aurai certainement plus envie d’échanges avec des conseillers spécialistes sur place.

Il existe beaucoup de produits « techniques », quelques produits « chers », d’autres que je souhaiterai découvrir, etc. et je ne veux pas me tromper.

Ainsi, le concept de N&D est bien « fichu » au niveau architectural. Il apporte un vrai plus. Il est différent des autres magasins du réseau. C’est un beau Point de vente qui confère une atmosphère positive et qui « pousse » à consommer.

En revanche, en termes d’expérience d’achat, il en manque. Une fois que j’aurai essayé de bouquiner dans le canapé avec un thé, est-ce que je reviendrai pour vivre la même expérience. Pour les touristes cela suffira. Les autres parisiens retourneront dans leur magasin le plus proche. Les habitants du quartier reviendront-ils aussi souvent qu’espéré ?

Enfin le merchandising fonctionne mais ne révolutionne pas ! C’est dommage de ne pas se servir de ce « flagship » comme laboratoire pour les autres magasins.

Ainsi, le concept de N&D est bien « fichu » au niveau architectural. Il apporte un vrai plus. Il est différent des autres magasins du réseau. C’est un beau Point de vente qui confère une atmosphère positive et qui « pousse » à consommer.

En revanche, en termes d’expérience d’achat, il en manque. Une fois que j’aurai essayé de bouquiner dans le canapé avec un thé, est-ce que je reviendrai pour vivre la même expérience. Pour les touristes cela suffira. Les autres parisiens retourneront dans leur magasin le plus proche. Les habitants du quartier reviendront-ils aussi souvent qu’espéré ?

Enfin le merchandising fonctionne mais ne révolutionne pas ! C’est dommage de ne pas se servir de ce « flagship » comme laboratoire pour les autres magasins.

aurélien c. – responsable de la création de concepts pour square 90

Ce flagship vous donne envie d'aller le découvrir ?

source : LSA / e-marketing